Catalogue des publications

<<< Retour à la liste

Marthe ROBERT

Marthe Robert (1914-1996) est une critique littéraire française. Née dans une famille très modeste, remarquée par ses professeurs, Marthe Robert bénéficie, dès ses études secondaires, d'une bourse lui permettant de séjourner en Allemagne. La rencontre avec ce pays, sa langue et sa littérature est décisive pour l'orientation de sa vocation littéraire.  Son premier livre publié est une Introduction à la lecture de Kafka (1946), un écrivain dont l'œuvre tient une place majeure dans sa bibliographie. Au café du Dôme, elle fait la connaissance d'Arthur Adamov et d'Antonin Artaud. Roger Gilbert-Lecomte fait également partie de ses proches. Au cours de ses séjours en Allemagne, elle noue des contacts avec le Bauhaus : son premier mari, Jacques Germain, est un peintre proche de ce courant artistique. En 1941, elle rencontre Michel de M'Uzan, dont elle deviendra plus tard la femme. En 1946, elle participe très activement, avec Arthur Adamov, au retour d'Antonin Artaud à Paris. Sa culture allemande la met en contact avec l'œuvre de Freud. Mais c'est au début des années 1950, alors que Michel de M'Uzan entreprend une formation de psychanalyste, qu'elle entame une véritable démarche dans ce sens. Spécialiste de Kafka, elle réinterprète son œuvre à la lumière de la psychanalyse dans des œuvres comme Introduction à la lecture de Kafka (1946) jusqu'à Seul, comme Franz Kafka (1979) en passant par son Franz Kafka (1968). Traductrice de l'allemand, elle a également traduit Goethe, Nietzsche et les frères Grimm. Férue de judaïsme qui incarne à ses yeux l'esprit de révolte mais également un profond attachement à la tradition, elle publie D'Œdipe à Moïse : Freud et la pensée juive (1974). Son ouvrage Roman des origines, origines du roman (2000) rencontra également un franc succès. Son œuvre a été couronnée en décembre 1995 du grand prix national des Lettres.

Œuvres :

 
Nos actus en bref

Lucy KIRKWOOD
Les Enfants

Sonia CHIAMBRETTO
POLICES !

Elfriede JELINEK
Sur la voie royale

Fabrice MELQUIOT
J'ai pris mon père sur mes épaules

Rainer Werner FASSBINDER
Tous les autres s'appellent Ali / Le Droit du plus fort / Maman Küsters s'en va au ciel

Dennis KELLY
Girls & Boys