Newsletter

Une semaine de création pour Harold Pinter, Lars Norén et Thomas Bernhard

Evénement : Luc Bondy met en scène Le Retour d'Harold Pinter (traduction Philippe Djian) au Théâtre de L'Odéon à Paris.

"La vérité au théâtre est toujours insaisissable. On ne la trouve jamais vraiment mais sa recherche est obsédante. Cette recherche est clairement ce qui justifie l'effort. Cette recherche est un devoir. Le plus souvent on tombe sur la vérité dans le noir, on se cogne à elle ou alors on aperçoit seulement une image ou bien une forme qui semble correspondre à la vérité, et souvent sans avoir conscience de le faire. Mais la réelle vérité est que dans l'art dramatique on ne trouve jamais rien de semblable à une unique vérité." (extrait de Un verre à minuit, "Art, vérité et politique. Conférence du Nobel", 1958, traduction Jean Pavans, paru à L'Arche en 2010)

La pièce Le Retour est représentée par L'Arche et parue aux éditions Gallimard. Avec Bruno Ganz, Louis Garrel, Pascal Greggory, Jérôme Kircher, Micha Lescot, Emmanuelle Seigner, jusqu'au 23 décembre.

 

Au Théâtre de Sartrouville, retrouvez Bobby Fischer vit à Passadena de Lars Norén, dans la mise en scène de Philippe Baronnet.

Dans ce quatuor familial explosif, il y a le père, la mère, le fils et la fille. De retour d'une soirée au théâtre, tous se retrouvent autour d'un verre. Chacun s'adonne à une conversation apparemment sans conséquence, mais les mots pour les âmes blessées sont lourds...
Avec Elya Birman, Samuel Churin, Camille de Sablet, Nine de Montal. Jusqu'au 10 novembre. La pièce est disponible à l'Arche dans la traduction d'Amélie Berg.

Retrouvez Le Journal intime de Lars Norén ainsi que toutes ses pièces publiées à L'Arche sur notre site.

Et en décembre prochain, ne manquez pas la parution d'une nouvelle pièce de Lars Norén, Calme, dans la traduction de Camilla Bouchet, qui sera créée du 18 janvier au 23 février 2013 par Jean-Louis Martinelli au Théâtre des Amandiers (Nanterre).

 

Enfin, rendez-vous à La Loge à Paris qui présente Mes prix littéraires de Thomas Bernhard (traduction Daniel Mirsky, éd. Gallimard), dans la mise en scène d'Olivier Martinaud.

Dans Mes prix littéraires, Thomas Bernhard dépeint avec humour et mordant les cérémonies de remise des prix qui lui ont été attribués.
Avec Claude Aufaure et Olivier Martinaud.

Jusqu'au 2 novembre. L'Arche est agent théâtral du texte représenté.


Bons spectacles !

 
Les newsletters précédentes
Année 2017
Année 2016
Année 2015
Année 2014
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'actualités ? Entrez vos coordonnées ci-dessous et vous la recevrez dès sa parution.


Prénom :

Nom :

E-mail :

Activité :
Nos actus en bref

A nouveau disponible en librairie
Du béton et d'autres secrets de l'architecture

Philippe MINYANA
21 rue des Sources / L'Arbre

Wolfram HÖLL
Erratiques / De le disparition du père / Nous trois

Fabrice MELQUIOT
Les Séparables

Kate TEMPEST
Les nouveaux anciens

Fabrice MELQUIOT
L'homme libre / Printemps

 Facebook
 Twitter