Newsletter

Nous irons tous à... la Biennale de la danse avec Jan Fabre et Sonia Chiambretto

 

Chers amis,

L'Arche vous donne rendez-vous à Lyon à la Biennale de la danse du 13 au 30 septembre prochains, avec deux spectacles à ne pas manquer.

 

Jan Fabre nous offre un combat entre Thanatos et Eros avec le solo Preparatio Mortis.

Des fleurs par centaines, rouges, violettes, jaunes, recouvrent la scène, ce monument de fleurs est aussi une tombe et bientôt, ce seront des papillons qui investiront l'espace. Dans ce solo où il est question de mourir et de ressusciter, Lisa May piétine ce champ de pétales, dans une danse bestiale, féline, sensuelle et profane. La machine à rêves s'active, pourtant Jan Fabre, après le décès de ses deux parents veut nous parler de mort et de solitude. Issu d'une courte ébauche présentée au festival d'Avignon en 2005, Preparatio mortis a abouti à un superbe solo, à la beauté glaçante, sublimant la déchéance du corps. Du 14 au 16 septembre au Théâtre du Point du Jour (Lyon).

 

 

Pour prolonger l'expérience, rendez-vous en novembre avec quatre solos au Théâtre de Gennevilliers.

Découvrez ou redécouvrez Preparatio Mortis du 30 novembre au 2 décembre, Drugs kept me alive du 23 au 25 novembre, L'Empereur de la perte les 27 et 28 novembre et Étant donnés du 27 novembre au 2 décembre. Des créations et des reprises, évoquant chacune à leur manière les sujets chers à l'artiste : la mort, la création, le sexe et l'extase.

Notez que le Journal de nuit de Jan Fabre (traduction de Michèle Deghilage) est toujours disponible en librairie au prix de 22 euros.

 

Retour à la Biennale, avec Sfumato, dans lequel le chorégraphe Rachid Ouramdane aborde la question des réfugiés climatiques avec la collaboration de l'auteur Sonia Chiambretto.

Rachid Ouramdane propose une traduction chorégraphique du sort des "éco-réfugiés" − impuissantes victimes des cataclysmes climatiques, confrontés à la disparition de leurs territoires. Comment la danse peut-elle faire résonner cette actualité, comment se reconstruit-on après un exil ? Pour cette nouvelle création qui oscille entre la fiction et le témoignage et qui fait intervenir contorsionnistes, derviches tourneurs, tap dancers et danseurs hip-hop, le chorégraphe a passé commande à Sonia Chiambretto d'un texte original.

 


Sfumato sera créé à l'occasion de la Biennale de la danse les 19 et 20 septembre au Toboggan (Décines), puis repris cet hiver au Théâtre de la Ville (Paris), du 13 au 15 novembre, à la MC2 (Grenoble) du 23 au 25 janvier, au Lieu Unique (Nantes) les 12 et 13 mars et au Théâtre national de Bretagne du 3 au 6 avril.
Ne manquez pas également la lecture de Parking song, texte inédit de Sonia Chiambretto le 18 octobre au Théâtre du Rond-Point à Paris dans le cadre de « Binôme : Le Poète et le Savant ».

 

Et enfin, toujours autour de la danse, nous sommes heureux de fêter le centenaire du Sacre du printemps d'Igor Stravinsky en compagnie de Pina Bausch et du Tanztheater.


Un document unique des débuts de Pina Bausch, un enregistrement authentique d'une des chorégraphies les plus marquantes du XXème siècle. « Cette impression de danser dans la terre, se coucher, sentir la terre, molle et silencieuse. Entendre les autres respirer, sentir le corps trembler, sentir le corps respirer, se salir, percevoir la peur des autres, l'étouffement dans le groupe, corps à corps. Chacun doit dépasser sa propre limite. C'est seulement alors que c'est réussi. » Jo Ann Endicott


Bons spectacles !

 
Les newsletters précédentes
Année 2017
Année 2016
Année 2015
Année 2014
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'actualités ? Entrez vos coordonnées ci-dessous et vous la recevrez dès sa parution.


Prénom :

Nom :

E-mail :

Activité :
Nos actus en bref

Retrouvez les auteurs de L'Arche
au festival d'Avignon

Prix du jeune théâtre 2017 de l'Académie française
décerné à Christophe Pellet

Erwin PISCATOR
Le Théâtre politique

Tristan REMY
Entrées clownesques

Communiqué de presse
L'Arche change de mains

Daniel DANIS
Les Orphelines de Mars

 Facebook
 Twitter