Newsletter

Commençons l'été avec Sibylle Berg, Bertolt Brecht et Falk Richter

Chers amis,

Nous sommes heureux de vous annoncer la parution cette semaine d'une nouvelle pièce : Chien, femme, homme de Sibylle Berg (traduit de l'allemand par Pascal Paul-Harang).


Chien, femme, homme est écrit comme une fable. Un chien regarde vivre un homme et une femme qui, après de longues années de célibat et une rencontre arrangée, se résignent à habiter ensemble. Le chien, qui tâche de tirer son épingle du jeu, se met à courir derrière le couple parce que, comme eux, il n'a rien à perdre, parce que, comme eux, il cherche à tromper sa solitude.

Inspirée de la nouvelle Les Animaux domestiques de Yael Hedaya, cette pièce drôle et féroce décrit le désespoir ordinaire. Le couple est pour Sibylle Berg le lieu où vient se synthétiser l'idéologie d'une époque.

Retrouvez la pièce parue à L'Arche au prix de 10,15 euros et découvrez à la rentrée prochaine sa création au Théâtre Vidy-Lausanne dans une mise en scène de Nora Granovsky.

 


Stuart Seide monte La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht (traduction de Marie-Paul Ramo et Dorothée Decoene) avec les jeunes acteurs de l'Ecole Professionnelle Supérieure d'Art Dramatique du Nord Pas-de-Calais.

Dans le Se-Tchouan, une province fort reculée de la Chine, trois dieux voyagent. Ils recherchent des justes. Ils en trouvent une seule : Shen Té, la prostituée. Pour la récompenser, ils lui donnent un peu d'argent ; elle quitte son métier, ouvre une boutique de tabac. Les ennuis commencent : passer de l'autre côté de la misère, c'est aussi devoir l'affronter. Misère physique, sociale. Mais aussi misère morale. Dans la clairvoyance avec laquelle sont dépeints les habitants du Se-Tchouan, parle toute la révolte de l'exilé Brecht devant l'incapacité des peuples à faire échec aux structures de domination.

© Fred Kihn


Stuart Seide a choisi cette fable foisonnante et généreuse pour accompagner les élèves de la troisième promotion de l'EpsAd dans leur dernier exercice d'école qui sera aussi leur premier spectacle professionnel. À voir au Théâtre du Nord à Lille du 22 au 28 juin puis les 4 et 5 juillet au Théâtre Paris-Villette.

Le Théâtre de Bertolt Brecht est disponible à L'Arche.

 

Enfin jusqu'au 24 juin, ne manquez au Théâtre du Rond-Point la reprise de My Secret Garden, le spectacle de Stanislas Nordey et Falk Richter qui fit l'événement du Festival d'Avignon 2010.

© Stéphane Trapier


Un Allemand de la jeune génération passe à l'introspection. S'agit-il d'un journal intime ? Ou d'une autofiction ? « Je me prends moi, dit-il, ma vie, mes pensées, mes souvenirs, comme un matériau. C'est le matériau d'où naît la fiction dramatique. La fiction et la réalité se confondent, deviennent inséparables. »
Falk Richter livre sans indulgence une vision personnelle de l'Allemagne où tout vient se heurter au passé nazi. Sur un fond de mélodie wagnérienne, Richter pointe l'invasion du capitalisme, qui se substitue à toute forme de pensée – quelle qu'elle soit. Puis, la pièce dérive vers une partition à trois, où l'auteur se subdivise pour chercher un titre à son drame et analyser son rapport au théâtre. Sans se dissimuler, il est le sujet de sa propre pièce.


My Secret Garden de Falk Richter est traduit par Anne Monfort et disponible dans la collection Scène ouverte, ainsi que les autres pièces de Falk Richter parues à L'Arche.

À bientôt !

 
Les newsletters précédentes
Année 2017
Année 2016
Année 2015
Année 2014
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'actualités ? Entrez vos coordonnées ci-dessous et vous la recevrez dès sa parution.


Prénom :

Nom :

E-mail :

Activité :
Nos actus en bref

Communiqué de presse
L'Arche change de mains

Daniel DANIS
Les Orphelines de Mars

Bertolt Brecht
Baal

Ferdinand von SCHIRACH
Terreur

Fabrice MELQUIOT
La Grue du Japon

Stefano MASSINI
Terre noire / O-dieux

 Facebook
 Twitter