Newsletter

La nouvelle pièce de Christophe Pellet vient de sortir !

Chers lecteurs,

Après une semaine consacrée à Pina Bausch avec la sortie en DVD du Sacre du printemps et la sortie du livre de Dominique Frétard Comme une épine dans l’œil, La Plainte de l’impératrice, L’Arche est heureuse de vous annoncer la sortie de la nouvelle pièce de Christophe Pellet, Les Disparitions.

Les Disparitions nous projettent dans un monde futur où les écrans, qui jusque-là faisaient partie de la vie quotidienne, ont disparu. Un autre rapport à l’autre peut s’engager, rapport au corps de l’autre – rapport sexuel ou bien amoureux. Une spontanéité semble de nouveau possible, un investissement des corps et des âmes, un discours amoureux reprend cours. Mais la prise de conscience du corps souffrant aboutira-t-elle à une révolte politique ? Et pourquoi pas, à une véritable révolution ? Christophe Pellet nous renvoie à notre époque : il envisage le commerce amoureux comme un trafic pouvant jouer le jeu du pouvoir, par le désengagement, la perte de soi, avec ses rejets, ses idolâtries, ses viols. Il dénonce l’agitation commune autour d’une lumière chimique, qui éblouit et empêche toute réflexion.
Les Disparitions sont publiées dans un recueil avec une courte pièce, De passage, endormi. Entre douceur des êtres et rudesse de la vie, cette pièce relate la rencontre d’un groupe de jeunes gens dans une ville européenne. La quête de l’amant se raconte au fil des scènes, tout comme la quête de cette ville inconnue.

Le livre est disponible dès maintenant. Profitez-en pour redécouvrir les pièces de Christophe Pellet parues à L’Arche.

Côté scène, le metteur en scène Matthieu Roy continue son exploration de l’œuvre de Christophe Pellet avec la reprise de trois spectacles : Qui a peur du loup ? / La Conférence / Un doux reniement.



Qui a peur du loup ? se jouera le 4 mai prochain sur la Scène Nationale 61 d’Alençon. Dimitri a huit ans et grandit seul en Roumanie. Mira, sa mère, est partie travailler en France tandis que son père fait la guerre dans un pays voisin. Livré à lui-même, l'enfant rêve la nuit de rejoindre les êtres qui lui manquent. Comment vivre sans l’autorité parentale et comment développer son imaginaire lorsqu’on est livré à soi-même?
Qui a peur du loup ? est disponible dans la collection Théâtre Jeunesse de L’Arche.
À ne pas manquer également cet été, La Conférence et Un doux reniement. La Conférence nous place sur la scène d’un Centre dramatique national, avec un jeune auteur Thomas Blanguernon, qui doit tenir une conférence. Avant même qu’elle ne débute, il regrette déjà d’avoir accepté cette compromission : « une erreur fatale » qui sera le point de départ d’un monologue. La pièce se jouera à La Manufacture du 7 au 28 juillet dans le cadre du Festival d’Avignon OFF.
Avec Un doux reniement, Matthieu Roy fait appel aux nouvelles technologies : la mise en scène est conçue pour un spectateur à la fois. Equipé d’un casque audio, chaque spectateur devient Paul Fradontal, le personnage principal de l’histoire. Il se retrouve projeté dans un univers sonore où il entend, parle et agit à la place du héros. La dimension solitaire de ce parcours fait de cette expérience un moment unique, personnel et troublant. Du 30 juin au 2 juillet à Brioux sur Boutonne Festival au Village puis du 6 au 25 juillet à Villeneuve-lez-Avignon.
Calendriers de la tournée 2012-13 disponibles sur le site de la Compagnie du Veilleur.

Enfin, notez dès à présent dans vos agendas les dates du 17ème Festival International de Contis, du 31 mai au 4 juin prochains auquel participera Christophe Pellet en tant que réalisateur et scénariste.



Son film Weinberg y sera projeté dans la catégorie court-métrage. Musique : Nicolas Magenham; Image : Eric Ferranti; Interprétation : Katharina Schmalenberg, Marcus Schinkel.
Films et musiques d’Afrique, du Brésil et de l’Europe, avant-premières nationales, compétition de courts-métrages, mais aussi arts visuels, spectacles, performances et débats sont à l’honneur chaque année au festival de Contis.
Et après Soixante-trois regards et Le Garçon avec les cheveux dans les yeux, Christophe Pellet prépare actuellement son nouveau film : Seul le feu, d’après la pièce du même nom publiée à L’Arche l’an dernier. Avec Stanislas Nordey et Mireille Perrier.

À bientôt !

 
Les newsletters précédentes
Année 2017
Année 2016
Année 2015
Année 2014
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'actualités ? Entrez vos coordonnées ci-dessous et vous la recevrez dès sa parution.


Prénom :

Nom :

E-mail :

Activité :
Nos actus en bref

Bertolt Brecht
Baal

Ferdinand von SCHIRACH
Terreur

Fabrice MELQUIOT
La Grue du Japon

Stefano MASSINI
Terre noire / O-dieux

Simon BENATTAR- BOURGEAY et Bertolt BRECHT
La Résistible Ascension d'Arturo Ui

Christophe PELLET
Aphrodisia

 Facebook
 Twitter