Newsletter

Evénement: une semaine avec Pina Bausch

Chers amis,

Cette semaine, L’Arche est heureuse de vous associer à un événement très attendu : la sortie en DVD du Sacre du printemps d’Igor Stravinsky, chorégraphié par Pina Bausch en 1975.

« Cette impression de danser dans la terre, se coucher, sentir la terre, molle et silencieuse. Entendre les autres respirer, sentir le corps trembler, sentir le corps respirer, se salir, percevoir la peur des autres, l’étouffement dans le groupe, corps à corps. Chacun doit dépasser sa propre limite. C’est seulement alors que c’est réussi. »
Jo Ann Endicott décrit avec précision ce que l’on ressent quand on regarde la captation du mythique spectacle de Pina Bausch. Il fait chaud, la tension entre hommes et femmes est palpable et quelqu’un doit consentir un sacrifice. La distinction entre Pina Bausch et les chorégraphes antérieurs fut là : ses danseurs et danseuses dansent jusqu’à la frontière de l’épuisement. Le Sacre du Printemps est la cinquième œuvre de Pina Bausch. Elle fut montrée pour la première fois en France, en 1985, au Théâtre de la Ville. Notre édition est un document unique des débuts de Pina Bausch, c’est un enregistrement authentique de 1978 avec la compagnie de l’époque. Le film est accompagné d’un livret avec des photographies inédites et des témoignages (en français/anglais/allemand).
Le coffret est disponible dès maintenant au prix de 39,50 €.


Un an après la sortie en DVD de La Plainte de l’impératrice, L’Arche a souhaité vous proposer un ouvrage qui raconte et élucide l’unique film de Pina Bausch. Dirigé par Dominique Frétard, Comme une épine dans l’œil s’adresse aussi bien aux « fans » qu’à ceux qui veulent se familiariser avec la grande artiste. Un livre indispensable et passionnant !

Réalisé comme un hommage au travail cinématographique de la chorégraphe, ce livre, illustré de photographies du film, raconte comment Pina Bausch a trouvé le chemin qui conduit de la scène à la caméra. Dominique Frétard, spécialiste de la danse, y rassemble des témoignages et des analyses. Les textes se succèdent comme autant d’impressions, et prouvent la singularité du film : voix de Heiner Müller, de Pippo Delbono, de Bob Wilson mais aussi de Susan Sontag, de François Weyergans, d’Hervé Guibert, de Yannick Haenel, de Peter Esterhazy, pour n’en citer que quelques-uns. Bluffés, fascinés, agacés parfois, par celle qui, sous leur nez, a tout bouleversé des règles du spectacle vivant. Sans chercher de chronologie, Dominique Frétard a accumulé les documents, puis un peu par jeu, a placé autour de cette collecte des façons de penser le cinéma, qui pouvaient éclairer la démarche de la chorégraphe. L’ouvrage est illustré de photographies inédites et en couleur du film de Pina Bausch.
Un ouvrage de collection, disponible dès la semaine prochaine au prix de 22,50 €.


Profitez-en pour redécouvrir nos ouvrages consacrés à Pina Bausch ainsi que quelques grandes pièces en DVD.

La Plainte de l’impératrice un film de Pina Bausch (Coffret avec livre en français/anglais/allemand et DVD, 39€)
Café Müller (Coffret avec livre en français/anglais/allemand et DVD, 39€)
Kontakthof, avec des dames et messieurs au-dessus de 65 ans (Coffret avec livre en français/anglais/allemand et DVD, 39€)
Pina Bausch vous appelle, Leonetta Bentivoglio / Francesco Carbone, 2007, 184 p, 19€
Le Langage chorégraphique de Pina Bausch, Brigitte Gauthier, photographies en noir et blanc de Guy Delahaye, 2009, 224p, 16€
Pina Bausch – Histoires de théâtre dansé, Raimund Hoghe / Ulli Weiss, 1987, réédition 2010, 192 p, 15€
Pina Bausch et compagnie, Leonore Mau, 100 photographies, texte de Ronald Kay, 1988, 134 p, 27€
Rolf Borzik et le Tanztheater de Pina Bausch, Ouvrage collectif, 168 p, 38€
Tanztheater – Trois semaines avec Pina Bausch, Ouvrage collectif, 2005, 144 p, 38€
Une fête à Wuppertal – La Compagnie de Pina Bausch fête ses 25 ans, Ouvrage collectif, 1999, 272 p, 38€
Une nouvelle fête à Wuppertal, Ouvrage collectif, 2002, 226 p, 38€
Pina Bausch ou l’Art de dresser un poisson rouge, Norbert Servos, 2011, 354 p, 29,50€
Je suis une femme respectable, Joséphine Ann Endicott, 1999, 190 p, 17,50€


Et du 20 avril au 4 mai, la troupe de Pina Bausch le Tanztheater Wuppertal interprétera 1980 – une pièce de Pina Bausch au Théâtre de la Ville.

« La compagnie à laquelle se sont joints un prestidigitateur et un vieux gymnaste à la barre fixe, présente en trois heures et demie de spectacle, une authentique parade des thèmes chers à Pina Bausch. On retrouve les jeux d’enfants, les souvenirs de jeunesse, les blablas de partys, les jeux et rituels de société mais aussi la solitude que stigmatisent les formes et les actes vides de signification. […] Dans cette pièce très intime, qui porte aussi pour la première fois son nom, Pina Bausch explore les rapports qui se créent entre le commencement et la fin, entre ce qui est et ce qui passe, entre la jeunesse et la vieillesse, et réalise un important travail sur le deuil. » Norbert Servos, Pina Bausch ou l’Art de dresser un poisson rouge, éd. de L’Arche Pièce charnière qui succéda au décès de Rolf Borzik, le scénographe et compagnon de Pina Bausch, 1980 est ici recréée avec le décor de Peter Pabst, les costumes de Marion Cito et la dramaturgie de Raimund Hoghe, ainsi que les danseurs de la troupe de Pina Bausch.

Par ailleurs, la représentation mondiale des droits de Pina Bausch est assurée par L’Arche Editeur.

À bientôt.

 
Les newsletters précédentes
Année 2017
Année 2016
Année 2015
Année 2014
Année 2013
Année 2012
Année 2011
Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'actualités ? Entrez vos coordonnées ci-dessous et vous la recevrez dès sa parution.


Prénom :

Nom :

E-mail :

Activité :
Nos actus en bref

Retrouvez les auteurs de L'Arche
au festival d'Avignon

Prix du jeune théâtre 2017 de l'Académie française
décerné à Christophe Pellet

Erwin PISCATOR
Le Théâtre politique

Tristan REMY
Entrées clownesques

Communiqué de presse
L'Arche change de mains

Daniel DANIS
Les Orphelines de Mars

 Facebook
 Twitter