Répertoire des pièces de théâtre

<<<< Retour à la liste des œuvres de cet auteur

Bernard SHAW

Manuscrit non téléchargeable
S’adresser à l’agence
Titre français :Pygmalion
Titre original :Pygmalion
Traducteur :Bernard WEBER
Éditeur :Manuscrit
Nombre d'actes :5
Nombre de rôles féminins :5
Nombre de rôles masculins :6
Nombre de décors :3

Résumé :

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d’une statue d’ébène qu’il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l’amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c’est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n’a pas besoin d’amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L’essai réussit mais Eliza s’émancipe et prend sa revanche sur Higgins.

Bernard Shaw fut « le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l’ère victorienne » dixit John Priestley. L’ironie et l’humour de l’auteur sont proverbiaux et l’aspect pédagogique de la pièce n’a pas perdu son charme. 

Manuscrit non téléchargeable
S’adresser à l’agence
Titre français :Pygmalion
Titre original :Pygmalion
Traducteur :Henriette et Augustin HAMON
Éditeur :Manuscrit
Nombre de scènes :5
Nombre de rôles féminins :5
Nombre de rôles masculins :6
Nombre de personnages secondaires :~
Nombre de décors :3

Résumé :

 

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d’une statue d’ébène qu’il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l’amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c’est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n’a pas besoin d’amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L’essai réussit mais Eliza s’émancipe et prend sa revanche sur Higgins.

Bernard Shaw fut « le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l’ère victorienne » dixit John Priestley. L’ironie et l’humour de l’auteur sont proverbiaux et l’aspect pédagogique de la pièce n’a pas perdu son charme. 

 

Manuscrit non téléchargeable
S’adresser à l’agence
Titre français :Pygmalion
Titre original :Pygmalion
Traducteur :Michel KACENELENBOGEN
Éditeur :Manuscrit
Nombre d'actes :5
Nombre de rôles féminins :5
Nombre de rôles masculins :6
Nombre de personnages secondaires :~
Nombre de décors :3

Résumé :

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d’une statue d’ébène qu’il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l’amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c’est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n’a pas besoin d’amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L’essai réussit mais Eliza s’émancipe et prend sa revanche sur Higgins.

Bernard Shaw fut « le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l’ère victorienne » dixit John Priestley. L’ironie et l’humour de l’auteur sont proverbiaux et l’aspect pédagogique de la pièce n’a pas perdu son charme. 

Manuscrit non téléchargeable
S’adresser à l’agence
Titre français :Pygmalion
Titre original :Pygmalion
Traducteur :Claude-André PUGET
Éditeur :Manuscrit
Nombre de scènes :5
Nombre de rôles féminins :5
Nombre de rôles masculins :6
Nombre de personnages secondaires :~
Nombre de décors :3

Résumé :

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d’une statue d’ébène qu’il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l’amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c’est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n’a pas besoin d’amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L’essai réussit mais Eliza s’émancipe et prend sa revanche sur Higgins.

Bernard Shaw fut « le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l’ère victorienne » dixit John Priestley. L’ironie et l’humour de l’auteur sont proverbiaux et l’aspect pédagogique de la pièce n’a pas perdu son charme. 

Texte publié
Manuscrit non téléchargeable
Titre français :Pygmalion
Titre original :Pygmalion
Traducteur :Michel HABART
Éditeur :L'Arche
Nombre de scènes :5
Nombre de rôles féminins :5
Nombre de rôles masculins :6
Nombre de personnages secondaires :~
Nombre de décors :3

Résumé :

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d’une statue d’ébène qu’il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l’amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c’est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n’a pas besoin d’amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L’essai réussit mais Eliza s’émancipe et prend sa revanche sur Higgins.

Bernard Shaw fut « le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l’ère victorienne » dixit John Priestley. L’ironie et l’humour de l’auteur sont proverbiaux et l’aspect pédagogique de la pièce n’a pas perdu son charme. 

 
Nos actus en bref

Sonia CHIAMBRETTO
POLICES !

Elfriede JELINEK
Sur la voie royale

Fabrice MELQUIOT
J'ai pris mon père sur mes épaules

Rainer Werner FASSBINDER
Tous les autres s'appellent Ali / Le Droit du plus fort / Maman Küsters s'en va au ciel

Dennis KELLY
Girls & Boys

Ecrivez votre histoire...
Le Jeu d'histoires libres